Remise en état d'un Pianola

Ce pianola m'a été offert par Monsieur Didier Guiraud, qui m'a beaucoup donné jusqu'à aujourd'hui.

Cet appareil était un peu fatigué par le temps, sachant qu'il fonctionne avec de la pneumatique à dépression. Le système dépressionnaire est assez fragile dans le sens ou la moindre petite fuite ou usure des toiles et immédiatement ressenti lorsque l'on met les pompes en action.

La première opération était de remettre les toiles en état. On a donc changé les toiles pour celles de la Manufacture Laukhuff, qui sont au goût du jour et assez résistantes. Du coup la soufflerie est redevenue indépendante, alors qu'avant le Pianola fonctionnait quand on branchait un aspirateur dessus.

Aujourd'hui, il reste encore quelques petites choses à faire, qui s'arrangeront avec le temps.