© 2013-2019 Victor Mangeol - Facture d'harmoniums - Droits excusifs

SARL Victor Mangeol Facture d’Harmoniums au capital de 3 000€-Siège Social 5 rue des Riaux -88300 Neufchâteau- RCS greffe TC EPINAL -APE 3220Z- SIRET 83503889400019

Crédit Photos : PBP photographie - Victor MANGEOL

Wix

07 83 44 55 13 - facturedharmoniums@free.fr - www.facturedharmoniums.com

Cet instrument construit dans les années 1920, est une pièce intéressante. En effet, elle compte plusieurs systèmes d'aspirations pour sa mise en marche et supporte un bon nombre de possibilités au point de vue musicale. C'est un instrument de travail agréable.

Néanmoins, le problème majeur des instruments aspirant, sont les fuites. Autant une fuite sur un harmonium soufflant pose moins de problèmes car il y a toujours de la charge que l'harmoniumiste peut contrôler, mais surtout elles sont détectables au bruit et au souffle. Le système aspirant, l'est beaucoup moins ! Il faut donc chercher les fentes susceptibles de créer des entrées d'air et les combler avec des bandes de peau. De plus les deux pompes manuel et le réservoir sont en toiles goudronnées, celles-ci sont fatiguées par l'usure, il y a des trous, des déchirures et des marquages de plis trop important.

Aujourd'hui le Reed Organ de Kölher est à bout de souffle et sera donc révisé. Une opération de nettoyage et de réglage sera effectué sur toutes les pièces de l'harmonium, le buffet sera ciré avec de la cire d'abeilles naturelle faite maison, la console repeinte et les soufflets seront rentoilés.

Voici la composition :

1er clavier :

Clarinette 16'
Clarinette Dolce 16'
Diapason 8'
Diapason Dolce 8'
Pinzipal 4'
Prinzipal Dolce 4'

2nd clavier :

Viola Aetherea 8'
Viola 8'
Aeols - Harfe 8'

Pédale :

Gedackt 16'
Contrebass 16'

Accouplement II/I
Appel Tutti
Expression I et II
Pedal Forte

Relevage d'un Reed Organ Kölher

L'instrument était entièrement démonté pour vérifier et réparer la semelle qui était cassée. Celle-ci réparée, les deux côtés du buffet ont été remontés et les cadres supportant les deux pédales d'expression et les pédales de soufflerie est maintenant consolidée et remise en place.



La toile de la soufflerie est remplacée par une neuve et les quelques fentes trouvées ont étés bouchées.

La table qui sépare les soufflets du sommier était fendue, à l'époque ils avaient mis des rustines de toiles et de peaux pour les boucher. Ces rustines sont maintenant remplacées par des flipots et pour assurer l'étanchéité du sommier et éviter les micros fissures, du papier est encollé sur la table.



Le sommier est nettoyé, les soupapes vérifiées et quelques pièces cassées sont en réparation. Le sommier du 16' de pédale à demandé une vérification et nécessite un nouveau peaussage des soupapes qui sont trop usées par le poids en plomb qui assure le rappel. Toutes les pièces ont eu un nouveau joint de peau. Elles sont maintenant sur l'instrument, un essai d'étanchéité à eu lieu et il est très convainquant. Seul le sommier de pédale demande un peu plus de soins.



Après la pose des claviers, un problème à fait son apparition, les claviers étaient irréguliers car la peau et le feutre qui servait de garniture de soupapes étaient trop usées. Il fallut changer les garnitures par une peau épaisse servant exclusivement aux soupapes. Puis un réglage long et rigoureux était nécessaire pour venir à bout des cornements. L'instrument est maintenant jouable au Tutti uniquement, mais le résultat est satisfaisant.

Le buffet à été remonté et ciré avec la cire fabriquée maison "Les Ragotelles".