Orgue de Lamarche 

Capture buffet d'orgue.PNG

De fait, suite à une délibération municipale du 11 mai 1841, le facteur Mirecurtien Nicolas Antoine LETE signa le 16 juillet 1841 un marché avec le maire, prévoyant pour 5000Fr un orgue de 12 jeux sur un clavier de 54 notes et un demi-clavier de 30 notes, « dit de récit expressif remplaçant à volonté l’écho ou le récit ». L’instrument fut posé l’année suivante en 1842, avec une composition différente de celle prévue au marché. L’orgue devait être terminé pour le 15 mars 1842, et le premier paiement de 4000Fr fut versé le 10 août 1842.

 

 

Le 16 juin 1895, le conseil de fabrique fut acculé à faire réparer l’instrument ; l’organiste, au désespoir de ne plus jouer un orgue en bon état, avait donné sa démission. Mais la « restauration » d’Henri DIDIER en 1896 fut en fait plutôt une transformation : il supprima entièrement le petit récit de LETE, pour le remplacer par un nouveau récit de 42 notes, placé derrière le grand buffet. La fourniture du grand orgue dut céder sa place à un Salicional 8’, et toute la tuyauterie de LETE fut réharmonisée. Tout cela revint à 7000Fr, et il fallut souscrire un emprunt de 6000Fr, à peine épongé en 1904, date à laquelle l’on décida d’économiser sur les traitements… L’inauguration fut assurée par TREMAUX de Bourbonne les Bains.

 

En 1920, la mécanique montra des faiblesses. Un devis de réparation, envoyé par la maison Jacquot de Rambervillers, ne fut pas accepté, pour des raisons financières. Un ventilateur électrique fut cependant posé peu après. En 1939, on s’adressa à un « organiste-accordeur » réfugié dans la région pour faire un brin d’entretien. Un autre relevage fut effectué en 1955 par Jean HUGUIN et DUHAMEL, de Nancy.

 

Malgré les transformations qu’il a subies, l’orgue de Lamarche conserve encore une grande part de son matériel d’origine, Une opération de restauration fut même programmée en 1984, mais l’opération échoua par suite de difficultés financières.

Extrait des inventaires des orgues des Vosges p. 350/353 - C. LUTZ

Accouplement II/I

Tirasse I

Appel Forté (Trompette 8' Clairon 4' Doublette 2' et Cornet IVrgs.

Trémolo

Sonnette