© 2013-2019 Victor Mangeol - Facture d'harmoniums - Droits excusifs

SARL Victor Mangeol Facture d’Harmoniums au capital de 3 000€-Siège Social 5 rue des Riaux -88300 Neufchâteau- RCS greffe TC EPINAL -APE 3220Z- SIRET 83503889400019

Crédit Photos : PBP photographie - Victor MANGEOL

Wix

07 83 44 55 13 - facturedharmoniums@free.fr - www.facturedharmoniums.com

Relevage de l'orgue de Choeur de la Cathédrale de Nancy.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HISTORIQUE.

 

Un premier orgue de choeur fut installé en 1788, pour suppléer au grand-orgue en cours de relevage par Jean-François VAUTRIN.

 

Le 13 juillet 1788, le chapitre, "ayant représenté que la privation du dit orgue peandant tout le temps que durera l'opération dont il s'agit rendroit la durée des Offices très fatiguantes" décidé de "faire la recherche d'un Buffet portatif qui pût être commodèmement établi dans le Choeur".

 

Dès le lendemain, un petit orgue d'occasion fut acheté à un particulier. il continua à servir même après l'achèvement des réparations au grand orgue, puisqu'il fut réparé au printemps 1789 par Jean François VAUTRIN. Il disparut durant les troubles révolutionnaires.

 

En 1843, suite à la restauration désastreuse du grand orgue par les frères CLAUDE, il fut décidé de faire construire un orgue d'accompagnement dans le Choeur. Trois devis furent présentés, deux de Joseph CUVILLIER prévoyant respectivement 22 et 15 jeux, et un de Nicolas Antoinre LETE, avec 17 jeux sur 2 claviers et pédalier. Grâce à l'intervention de l'évêque de Nancy auprès du ministre des Cultes, c'est le projet de 15 jeux de Joseph CUVILLIER qui fut choisi en 1844.

 

A la suite de la reconstruction du grand orgue de la Cathédrale, Aristide CAVAILLE-COLL intervint en janvier 1862 pour 500 fr, pour réparer l'orgue de choeur et le mettre au diapason du grand-orgue.

 

En 1912, la partie instrumentale fut entièrement renouvelée par la maison KUHN, de Männedorf (CH)n par l'intermédiaire très probable de sa succursale de Nancy.

 

Aujourd'hui, l'orgue montre des signes de fatigue important, la soufflerie n'est plus étanche, la transmission est défaillante, les membranes à l'intérieure des sommiers sont parfois percées et il est très désaccordé. C'est pour cela qu'un relevage est programmé sur plusieurs année, sur les points suivant : 

 

           - Soufflerie

           - Transmission console

           - Relevage relais

           - Changement membranes des sommiers

           - Accord général

 

 

COMPOSITION

 

                                             GRAND ORGUE                                  RECIT EXPRESSIF                              PEDALE

                                      

                                              Bourdon 16'                                        Cor de Nuit 8'                                 Soubasse 16'

                                              Montre 8'                                             Flûte traversière 8'                        Flûte 8'

                                              Bourdon 8'                                          Gambe 8'                                         Violoncelle 8' 

                                              Flûte harmonique 8'                          Voix Celeste 8'                                Bourdon 8'

                                              Salicional 8'                                         Flûte octaviante 4' 

                                              Prestant 4'                                           Trompette harmonique 8'

                                                                                                            Basson-Hautbois 8'

 

 

                           Accouplement II/I en 16', en 8' et en 4'
                           II en 4'

                           Tirasses sur I et II

                           1 combinaison libre

                           4 combinaisons fixes 

                           Crescendo 

                           Appel anches

                           Tacet général

                          

 

SOUFFLERIE.

 

La soufflerie est le premier point important pour le bon fonctionnement de l'orgue, les charnières de peau étaient déchirées parfois sur des longueurs entières. il fallut donc, démonter les panneaux du réservoir, le nettoyer et enlever toutes les réparations de fortunes et les peaux qui risquaient de se déchirer dans l'avenir. des charnières neuves ont étés posées et collées à la colle de peau, pour garder de la souplesse. 

 

Un moteur est également posé afin qu'il soit aux normes.